Cuber à NDPaix

A l’issue de leurs deux années en Lettres Supérieures, les étudiants ont accumulé 120 ECTS qui correspondent aux deux premières années de la Licence universitaire. Mais le cursus d'un étudiant en Lettres Supérieures tend de plus en plus à se faire en trois ans.

Le prestige et l'intérêt des concours poussent souvent les étudiants à s'accorder deux essais (voire trois). On les appelle des cubes.

Dans certains cas, cette année de cube est reconnue par les Universités et les écoles comme l'équivalent d'une troisième année de licence et ouvre alors l'accès direct en Master. C'est le cas notamment à l'IEP de Lille qui autorise nos cubes à passer le concours d'entrée directe en 4ème année (entrée en Master); c'est le cas également pour le concours d'entrée en Master de Sciences Po Paris, à condition d'avoir été sous-admissible à une des Ecoles Normales Supérieures (ENS). Notre convention avec l'Université de Paris-IV Paris-Sorbonne accorde également aux cubes sous-admissibles l'entrée en Master.

Seuls les meilleurs étudiants sont autorisés à cuber, à "redoubler" leur khâgne (en général, le premier tiers de la classe).

Ce doublement n’en est bien sûr pas un et permet aux plus ambitieux de nos étudiants de tenter des concours particulièrement exigeants (les ENS, l’école des Chartes…) ou réservés aux étudiants de 3ème année : entrée à Sciences Po en 4ème année, mais aussi Ecole Supérieure de Journalisme…
 

Pour ces étudiants, un programme spécifique et un suivi individualisé est organisé.
Chaque étudiant bénéficie de l’accompagnement d’un professeur référent (selon la spécialisation).
Plusieurs cas sont possibles :
 

  • Les étudiants qui se destinent aux ENS bénéficient d’un horaire aménagé et organisé chaque année par les professeurs ; des entraînements spécifiques, des entretiens réguliers, un approfondissement de la khâgne leur permettent de se préparer à ces concours.
  • Pour les étudiants de la filière BL Lettres & Sciences Sociales, une préparation à l’ENS Cachan, également valable pour l’ENSAE ou l’ENSAI, permet une spécialisation en sciences sociales, mathématiques et histoire.
  • Pour les concours de niveau Licence, un projet et des horaires aménagés permettent selon les situations une préparation individualisée (comme par exemple pour préparer le concours de l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille).